21 juil 2011

Auteur

A vivre depuis son enfance dans un monde imaginaire, on finit par y nager en toute liberté. Séries, films, Musique, tout y passe avec des avis parfois contestables mais toujours honnêtes.

Je partage

Google+ : et toi, sur quoi tu postes ?
Google-Plus

En bon Google fan que je suis, je me suis précipité sur la nouvelle plateforme sociale du géant américain. Les articles sont légion sur le net en ce moment, mais je me suis dis « Vas-y mon coco, fais un article spéciale blonde pour expliquer l’intérêt de ce nouveau médium » !

Avertissement 1 : ceci n’est pas du tout exhaustif et relève de mon ressenti (oui parce que je sens déjà les geekotechnosociolocoloconique me tomber dessus à peine l’article publié !)

Avertissement 2 : Aucune Blonde n’a été blessée pendant la rédaction de cet article. Nous soutenons d’ailleurs l’action de « Blonde Sans Frontière », fondée par Lojie ! (edit Lojie)

Google+, c’est quoi ?

Alors en voilà une bonne question. Google s’était déjà lancé dans l’aventure du Web Social avec deux produits : Buzz (une sorte de Twitter Like) et Wave (supposé être l’avenir du mail) ainsi qu’un autre truc obscur dont je ne me souviens plus du nom. Les deux produits étaient intéressants à bien des titres, mais pour des raisons de sécurité (Buzz) ou de difficulté d’accès (Wave), le tout a fait l’effet d’un pétard mouillé.

Google a donc appris de ses précédentes erreurs et nous propose un outil ultra simple, très ergonomique et à la portée de tous.

Google+ et Facebook

Ca c’est le grand débat du moment : Google+ va-t-il enterrer Facebook. En fait, je pense que les gens ne prennent pas le problème dans le bon sens. On n’utilise pas Facebook comme on utilise Google+.

Les différences majeures tiennent en 2 points : le côté public d’un profil qu’on peut suivre sans que l’autre devienne votre « ami » et la présence des cercles. Ca peut paraître réducteur, mais ça se situe principalement là.

En fait, G+ a synthétisé l’intérêt de Facebook avec un profil et des publications similaires et la force de Twitter de pouvoir suivre les mises à jour de n’importe qui. Ca c’est fort !

Concernant les cercles, ils remettent à plat les questions de confidentialité. Vous ne partagez du contenu qu’avec les cercles que vous choisissez au moment d’appuyer sur « publier ». Facebook propose un équivalent, les groupes, mais qui est bien moins ergonomique (dispatcher ses amis avec un simple glisser déposer, ça c’est la classe à Dallas).

Moi pour le moment, j’utilise les deux, même si ma préférence va à G+. Le problème majeur est la migration de sa liste d’amis. Pour l’instant assez peu sont présents sur G+ et c’est bien dommage.

Et le mur dans tout ça ?

Et oui, comme l’ont souligné plusieurs amis, il manque un mur à G+. De mon point de vue, c’est carrément mieux. On peut choisir de partager avec seulement une personne un contenu, et cette personne reçoit une notification. On en revient au dialogue d’une personne vers une autre en enlevant le côté « Show off » du mur Facebook.

Encore une fois, G+ n’est pas Facebook. Sans être révolutionnaire, c’est un outil différent.

This is a man’s world

Comme dirait Patrick Juvet, où sont les femmes ! Presse-Citron souligne le problème en pointant du doigt que sur Facebook, les femmes représentent plus de la moitié des utilisateurs et sont les plus actives sur leurs profils.

Google a une image de moteur de recherche et de repère de geeks. C’est une vérité. Néanmoins, j’en suis le premier étonné car les outils Google sont d’une simplicité à faire pleurer ! Le point souligné par l’article est le suivant : si les femmes ne suivent pas, G+ fonctionnera-t-il ? Ca c’est une question hyper intéressante.

Alors les poulettes, on bouge son booty et on vient s’inscrire sur G+ ! Laissez un commentaire pour obtenir une invitation trop VIP qui roxxe du poney shetland.

Pourquoi passer à Google+ ?

Ca, vous êtes les seul(e)s à pouvoir y répondre.

Dans mon cas :

  • l’intégration complète dans les services Google (Gmail, Picasa, Youtube, …)
  • l’interface propre, simple, fidèle à la marque => Blonde Proof quoi (je m’inclus dans cette définition)
  • la simplicité d’utilisation et la presqu’absence de bug (moi… partial ? :p)
  • la présentation des medias, que ce soit vidéos ou photos, qui mettent en valeur ce qu’on souhaite partager (oui, une bague a toujours été plus jolie sur un petit coussinet que sur un bout de carton)
  • le fait de pouvoir suivre le fil de n’importe qui sans qu’il devienne nécessairement votre ami (ça paraît idiot, mais j’ai parfois envie de suivre un illustrateur, un journaliste, en comprenant parfaitement que lui / elle n’a pas forcément besoin de me suivre moi !)
  • les discussions de groupe (récemment implantées dans Facebook aussi) avec la possibilité de faire de la visio de groupe ! Vous imaginez le temps supplémentaire qu’on va passer à ne plus se voir en face à face. Priceless !
  • une application mobile qui fonctionne (oui parce que Facebook sur Android, c’est pas ça …)

Que manque-t-il à Google+ pour le moment ?

Des applications pardi ! Mais qu’on se rassure (ou pas), les stars de Facebook vont bientôt débarquer sur le réseau de Google : Farmville et consorts.

Par le même procédé, il va y avoir des applications permettant (je l’espère en tous cas) des ponts entre ces différents réseaux (comme Twitter et Facebook par exemple).

Mais ce qu’il manque surtout pour le moment, ce sont des utilisateurs (même si le chiffre de 20 millions a été avancés récemment).

Je lance donc un appel à vous tous les :

  • télévores ;
  • magasineuses ;
  • profs qui ont des blogs trop drôle et qui déchire mémé un dimanche à dunkerque ;
  • joueurs de WoW pour qui un peu de social ne ferait pas de mal ;
  • révolutionnaires en tous genres ;
  • fans de Johnny Hallyday (parce qu’il en faut !) ;
  • esthéticiennes qui veulent refaire le monde ;
  • graphistes qui veulent montrer leur talent au monde entier ;

Pour vous tous, laissez un commentaire (et d’ailleurs un petit « J’aime » sur la page Geekophonie ne fera pas de mal ^^) et nous vous enverrons une invitation.

Pour les autres, voici nos profils :

11 Comments
11 Comments
  1. Bon allez, je veux bien tenter le coup, ça m’intrigue :)

  2. Je tenterais bien l’expérience mais je n’ai tjrs point reçu d’invitation, bonbonblonde ! :’(

  3. pareil; je veux bien voir la bête
    merci

  4. + 1 pour une invit.
    Je compte bientôt passer sous androïd alors je vais tester ça.

  5. J’ai envoyé les invitations :)

  6. Ça a l’air pas mal, j’aimerais bien essayer :)

  7. Ca a l’air pas mal tout ça ! :D

    Malehrueusement pas de possibilités de m’inscrire… A moins que vous m’envoyiez une invit’ ?? Haha !

    Ce serait cool!

    Et merci pour l’article!

  8. Invitations envoyées :)

  9. Salut!

    Merci pour l’invit’, mais quand j’ai tenté de rejoindre le réseau, je suis tombé sur une page inattendue ! :O

    Google bloque l’accès aux personnes de moins de 18 ans !

    C’est fou ça non ?

    J’ai accès à toutes les fonctionnalités de Google, mais il me manque seulement 5 mois pour accéder à G+ !
    D’ailleurs ils me semblaient que cette limite d’âge ne s’effectuait que pour les personnes de moins de 13 ans…

    En espérant qu’ils changent ça, tout comme leur histoire de pseudo !! :D

    Encore merci pour l’invit’ d’ailleurs ;)

  10. :)

  11. Je veux bien une invitation :) merci

Je laisse un message

*